Oubliez le marketing de contenu si…

Le marketing de contenu a beau être le levier le plus efficace pour attirer des clients et engager vos audiences, de nombreuses entreprises et sociétés s’en passeraient bien.

Et pour cause, la mise en œuvre d’une stratégie de contenu exige du temps, des efforts, de la constance et de la persévérance.

Si bien qu’il est légitime de se demander si la création de contenu est adaptée à votre business.

Devez-vous investir sur une stratégie marketing dont les bénéfices ne se récoltent que sur le moyen ou le long terme ?

C’est la question à laquelle répond cet article à travers 18 raisons de ne PAS faire de Content marketing.

Vous n’avez-pas besoin de conquérir de nouveaux clients

Bien que les bénéfices du marketing de contenu soient nombreux, son principal objectif est d’attirer des prospects dans votre parcours de conversion à travers la production et la diffusion de contenus de qualité.

Cependant toutes les entreprises, les sites e-commerce et les startups n’ont pas forcément besoin d’acquérir une audience qualifiée pour augmenter leurs ventes.

Peut-être faites-vous partie de ces grandes marques avec une croissance à deux chiffres ?

Peut-être ne comptez-vous plus les retombées de vos investissements dans le marketing traditionnel (campagnes d’affichage, emails marketing, achat d’espaces publicitaires, spots TV, etc.) ?

A moins que le bouche à oreille ne vous suffise pour attirer un flux régulier de nouveaux clients vers votre point de vente, vos produits ou vos services ?

A quoi bon donc investir les premières places des moteurs de recherche, les réseaux sociaux ou le motion design ?

Vous avez déjà bien assez de clients comme ça.

Vous voyez le marketing de contenu comme une pilule magique

Vous avez lu, entendu ou cru comprendre que le marketing de contenu est LE levier indispensable pour accélérer la croissance digitale des entreprises et vous vous êtes-dit : feu.

Sauf qu’en réalité, c’est plus compliqué que cela.

Pour réussir à créer le lien émotionnel avec le consommateur, il ne s’agit pas de parler pour ne rien dire. Autrement dit, de publier des articles de blog de manière frénétique et compulsive. Chose qui, entre parenthèse, ne sert plus à rien, mis à part alourdir votre bilan carbone en générant de la pollution digitale.

A l’instar d’une publicité créative qui marque les esprits, le succès d’une campagne de contenu ne survient que lorsque les différents leviers de votre marketing sont parfaitement accordés.

  • Le networking
  • La prospection commerciale
  • Le design web
  • La vitesse du site
  • La promotion auprès des agences de presse
  • Le plan d’action SEO
  • La diffusion sur les réseaux sociaux
  • La stratégie d’e-mailing
  • L’optimisation de l’expérience utilisateur (UX)
  • La publicité en ligne (bannières publicitaires, publicités Facebook, campagnes SEA, etc.)

Tous (oui, absolument TOUS) les éléments de votre stratégie de communication globale doivent être orchestrés de façon simultanée pour aller dans une seule et même direction.

Car c’est bien la synergie des mots, du beau, de l’utile et du sens qui crée la différence qui favorise l’émergence.

Et il va bien entendu sans dire que parvenir à ce degré de cohérence et de qualité exige des efforts humains, collaboratifs et financiers importants (et encore plus à l’heure de la saturation du contenu).

Le Content Marketing n’est donc pas une pilule magique mais une discipline exigeante, rigoureuse et constante.

Votre image de marque est irréprochable

Inutile de peaufiner votre storytelling, de travailler votre e-réputation, ni-même de plancher sur votre plateforme de marque ou votre planning éditorial.

Et pour cause, vos clients sont les meilleurs ambassadeurs de votre marque.

Ils vouent une fidélité absolue à vos produits et à vos services qu’ils s’arrachent instantanément dès lors que vous leur envoyez un simple SMS.

Pourquoi donc vous prendriez vous la tête à mettre en place des séquences e-mails, des tunnels de vente ou une stratégie de référencement naturel (SEO) ?  

Votre entreprise est bien assez irrésistible pour faire du marketing de contenu.

Votre entreprise est indétrônable

Vos concurrents jalousent votre notoriété et rêvent, en secret, de fédérer une communauté aussi engagée que la vôtre.

D’ailleurs, depuis que votre activité existe, c’est bien simple, vous les surpassez avec une pointe de style teintée de condescendance.

A quoi bon donc perdre votre temps à produire des contenus médias, à séduire les robots d’indexation de Google ou à brainstormer sur la création de votre prochaine page pilier ?

Et ce, alors que vous jouez déjà dans la cours des grandes entreprises leaders sur leur marché.

Votre marketing de contenu ne repose sur aucune stratégie clairement définie

Beaucoup croient à tort qu’il suffit d’éditer quelques articles de blog et un ou deux livres blancs au petit bonheur la chance (et à la va vite) pour faire du marketing de contenu.

Mais la réalité est loin d’être aussi simple.

Car créer du contenu de façon hasardeuse, sans réflexion, planification ni plan d’action préalable revient à traverser l’océan atlantique à bord d’un patera trouée (= embarcation de fortune).

Raison pour laquelle, vous ne pouvez avancer à l’aveugle, sans base solide, ressources analytiques, gouvernail digital et plan de communication musclé.

  • Tone of voice
  • Ligne éditoriale
  • Calendrier des publications
  • Choix des formats
  • Définition des objectifs
  • Sélection des canaux de diffusion
  • Outils d’analyse

Tout (oui absolument tout) doit être pensé, en permanence, pour atteindre la performance digitale et viser la cohérence.

Le conseil Lilivox 

Pour une cohérence absolue, créez une charte éditoriale détaillée à laquelle chaque producteur de contenu pourra se référer au moment opportun.

Votre voulez essayer le Content marketing juste pour voir

Parce-que c’est dans l’ère du temps.

Parce qu’avoir un blog d’entreprise (ou une chaîne Youtube) ça en jette.

Ou parce-que les marketeurs les plus populaires du web affirment que c’est LA voie à suivre.

Vous vous êtes dit que vous essayeriez bien vous aussi, histoire de voir si les prophéties des gourous de la création de contenu fonctionnent aussi pour votre business.

C’est que ça a l’air si facile.

Et là je dis halte aux idées reçues. Revenons un instant à la réalité.

Le marketing de contenu n’est pas un passe-temps du dimanche mais une stratégie ROIste qui exige un investissement soutenu sur le long-terme.

Si votre engagement à produire du contenu n’est pas ferme et définitif.

Si vous n’êtes pas sûr de réussir à maintenir le rythme, la qualité et le budget sur le long terme.

S’il se pourrait que vous abandonniez au bout de 3 mois.

Inutile de persister.

Car dès que vous relâcherez vos efforts, le marketing de contenu se retournera contre vous.

Rien de pire en effet pour votre image qu’un blog à l’arrêt, une page Facebook à l’abandon ou une stratégie de contenu avortée.

Votre pensez que : marketing de contenu = copié-collé

C’est une idée reçue très rependue dans le milieu de la création de contenu.

De nombreux influenceurs affirment en effet qu’il suffirait de suivre des recettes toutes faites et de copier-coller leurs propres stratégies de contenu (dévoilées en exclusivité).

Mais la réalité est que le marketing de contenu est loin d’être une affaire de plagiat, sinon ce serait trop facile.

Imaginez des entreprises qui développent les mêmes stratégies, diffusent les mêmes contenus et parlent sur le même ton.

On aurait affaire à des clones incapables de se différencier.

Quiconque édite des vidéos youtube, publie des articles de blog ou programme des webinaires sait que la différence se remarque.

Aussi, ce qui fonctionne pour tel créateur de contenu ne fonctionnera pas nécessairement pour vous.

Je ne dis pas pour autant qu’il n’est pas important de s’inspirer des contenus existants. L’analyse concurrentielle et la veille sont même indispensables.

Mais il est encore plus indispensable de trouver sa propre recette.

Celle qui vous permet de vous démarquer, de faire entendre votre voix, d’affirmer votre identité de marque, votre positionnement, votre singularité.

Vous pensez que marketing de contenu = textes bourrés de mots clés

Si vous voyez le contenu rédactionnel comme du simple remplissage de Lorem Ipsum à des fins de positionnement dans la recherche organique, j’ai une bonne nouvelle pour vous.

Le marketing de contenu peut faire bien plus qu’améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche.

Mais attention, comprenez bien qu’on ne parle pas ici de rédaction web de remplissage. Mais bien de contenu à haute valeur ajoutée et à objectifs marketing bien spécifique.

Celui qui vous permet, notamment, de :

  • Attirer du trafic
  • Assoir votre image de marque
  • Tisser un lien de confiance avec vos clients
  • Créer un avantage concurrentiel
  • Améliorer votre taux de fidélisation
  • Favoriser l’ancrage mémoriel
  • Augmenter la valeur perçue de vos offres
  • Convertir vos leads en clients

Donc si vous associez le content marketing à du remplissage de mots-clés, peut-être est-il temps de remettre vos informations à jour.

Comme je le dis parfois à mes clients, le contenu de qualité, produit rapidement et pas cher n’existe pas.

Le conseil Lilivox 

Gardez bien entête que la création de contenu est un enjeu de taille. Contrairement au caractère éphémère d’une campagne de publicité traditionnelle, le contenu digital a, en effet une durée de vie illimitée. Il vous représente 24h/24, 7 jours/7, 365 jours par an. Et ce, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’une pandémie malmène l’humanité.

Votre offre ne répond à aucun besoin clairement identifié

Essayez de vendre des produits ou services qui ne correspondent à aucun besoin client clairement identifié et vous constaterez vous-même qu’aucune technique marketing ne viendra vous sauver.

Ni le web marketing, ni l’outbound marketing (= marketing d’interruption), ni l’influence marketing, ni le growth hacking.

Car le marketing n’a pas pour vocation créer le besoin, mais de le révéler.

Si vous essayez de vendre à des gens des articles ou des services dont ils ne veulent pas, inutile de vous lancer, ni même de lire la suite de cet article.

Le marketing de contenu n’est tout simplement pas fait pour vous.

Vous ne connaissez pas vos publics cibles

Qui sont-ils ?

Que veulent-ils ?

Comment vivent-ils ?

Ou se cachent-ils ?

Que pensent-ils ?

Quels sont leurs problèmes ?

Quelles questions se posent-ils ?

Quelles réponses en lien avec votre thématique cherchent-ils sur Google ?

Comment consomment-ils l’information ?

A quel moment de la journée ?

Quelles sont leurs envies ?

Leurs peurs cachées ?

Leurs frustrations profondes ?

Leurs rêves enfouis ?

Voilà un florilège de questions auxquelles vous devez répondre avec précision avant de vous attaquer à votre stratégie de Content Marketing.

C’est là qu’entre en jeu l’élément le plus FONDAMENTAL à la réussite de votre projet : la compréhension approfondie des besoins clients.

Il s’agit d’analyser les comportements conscients et inconscients de vos publics cibles de façon chirurgicale. Ceci en vue de cerner leur profil psychologique, d’entrer dans leur peau, de capter leur langage et de décoder leur degré de maturité dans le cycle d’achat.

Condition sine qua none pour toucher vos groupes-cibles à travers la création de messages ciblés et personnalisés. 

Cela passe par une phase continue de recherches, d’observations et d’immersion.

Les statistiques officielles, les sondages ou encore la lecture des commentaires sur les forums et les réseaux sociaux deviennent vos meilleures sources d’informations.

Si vous comptez zapper cette étape essentielle mais fastidieuse, oubliez le marketing de contenu.

La connaissance des besoins utilisateurs est LA BASE pour mettre la bon contenu (et la bonne offre) face à la bonne cible.

Le conseil Lilivox

Avant de vous lancer dans votre stratégie éditoriale, prenez le temps de créer vos buyer’s personas ou personas marketing (= clients types). Ils vous seront d’une aide précieuse tout au long du processus de création de contenu.  

Vous n’avez pas de temps à consacrer à votre marketing de contenu

Bâtir sa stratégie éditoriale, l’implémenter, produire des contenus, les diffuser sur les différentes plateformes, analyser ses KPIs (indicateurs de performance)…  Le marketing de contenu est une tâche pharaonique qui exige de la réflexion, de l’assiduité, de la régularité et de la persévérance.

Un processus long et exigent, certes, mais payant. A condition d’y consacrer le temps nécessaire

Pour maintenir la qualité du contenu, le rythme des publications, la substance et le sens, il est indispensable de ne pas sous-estimer l’aspect chronophage de l’inbound marketing ou de la création de textes.

Selon vos ambitions et vos objectifs, cela peut représenter au minimum : une personne à mi-temps, au maximum : une équipe entière à temps complet. 

Vous n’avez personne de disponible dans votre équipe marketing pour prendre les commandes de vos contenus ?

Vos chargés de communication sont déjà suffisamment débordés avec leurs clients, leurs réunions et leurs dossiers ?

Vous ne souhaitez pas rajouter de charge de travail supplémentaire à votre chef de projet digital ?

Oubliez le marketing de contenu ou confiez-le à une agence éditoriale, une agence SEO ou une agence digitale dont c’est le métier.

Vous n’aimez pas vous remettre en question

La création et l’implémentation d’une stratégie de marketing de contenu est rarement ponctuelle et linéaire.

Pour faire entendre votre voix et magnétiser vos prospects à votre marque, il faut constamment analyser les KPIs (indicateurs de performance), revenir en arrière, enrichir le contenu, ajuster, tester, peaufiner les balises titres, améliorer la stratégie éditoriale, recommencer.

Tout cela nécessite de suivre méticuleusement les métriques (trafic, temps passé sur la page, taux de clic, taux de rebond, partages sur les réseaux sociaux, etc.).

Cela exige aussi, et surtout, de se remettre constamment en question pour trouver la bonne approche marketing et en récolter les fruits.

Si vous n’êtes pas prêt à vous engager dans un processus évolutif qui fait la part belle à la réflexion, à l’itération et aux brainstormings.

Si vous ne savez pas apprendre de vos erreurs.

Si vous n’êtes pas ouvert au « test and learn ».

Trouvez autre chose que le marketing de contenu.

Vous vous attendez à des résultats tangibles et concrets sur le (très) court-terme

Le Content Marketing est un processus long dont le retour sur investissement (ROI) ne s’observe qu’après de longs mois de persévérance et d’efforts soutenus.

Si vous vous attendez à des gains sur le court terme, voire le très court terme, oubliez le marketing de contenu.

Tournez-vous plutôt vers les campagnes de marketing classiques : publicités à la radio, email marketing, Google Adwords, distribution de flyers, démarchage commercial…

Des tactiques certes souvent plus couteuses mais aux effets immédiats.  

Vous ne disposez pas des talents en interne pour implémenter votre marketing de contenu

Pondre des textes sur un blog d’entreprise ou publier un post sur Instagram : tout le monde en est capable.

Vos commerciaux, votre assistante, votre chargée de communication ou le stagiaire qui passe par là se feront un plaisir de s’en charger.

Mais créer de la substance vraiment convaincante et différenciante s’avère être un exercice beaucoup plus délicat auquel même les marketeurs diplômés d’écoles de commerce peuvent échouer.

Car, non, on ne s’improvise pas rédacteur SEO, copywriter, référenceur, consultant digital, community manager ou content-strategist du jour au lendemain…

Peut-être que votre équipe n’a pas les idées, l’art et la manière de révéler le plein potentiel de votre service et/ou de vos produits avec des mots ?

Peut-être que le rendu est loin d’être à la hauteur ?

Peut-être que le style n’y est pas ?

Si c’est le cas, oubliez la création de contenu ou déléguez là à une agence dont c’est le métier.

Vous n’avez pas de budget à consacrer à votre marketing de contenu

Si vous pensez que le stagiaire qui passe par là (ou votre nièce qui aime écrire) sont les personnes à plus à même de mettre en œuvre votre plan d’action sur le long-terme, oubliez le marketing de contenu.

La création de contenu de qualité est une tâche exigeante, précise et chronophage qui exige des moyens humains… et donc financiers.

Car comme dans n’importe quel autre domaine la qualité a un prix.

Et dans le domaine du Content Marketing tout particulièrement, la qualité ne se négocie pas.

Car c’est un fait : les bénéfices du marketing de contenu sont proportionnels au budget que vous lui allouez.

Alors vous pouvez bien-sûr confier votre Content Marketing à des prestataires de contenu low cost.

Mais attention, cela peut couter cher. Soit le prix d’un échec, d’un site web à retravailler en intégralité ou pire d’un dépôt de bilan.

A vous de voir ;

Vous n’avez rien à dire

Vous avez l’impression que tout a été dit et/ou existe déjà sur le web ? Que vos concurrents occupent déjà trop bien le terrain ? Que l’angoisse de la page blanche viendra vous frapper dès que vous vous poserez face à votre e-book, votre script vidéo ou votre infographie ?

C’est une crainte courante partagée par celles et ceux qui hésitent ou tardent à passer à l’action. La peur de mal faire, de ne pas être à la hauteur ou d’échouer se cache, bien souvent, derrière ce sentiment paralysant.

Est-ce pour autant que vous n’y arriverez pas ? Pas si sûr.

Le web regorge certes probablement déjà de nombreux sujets d’articles liés à votre thématique.

Mais il n’appartient qu’à vous de mieux faire.

Approfondir les sujets, apporter de nouvelles réponses à vos utilisateurs, trouver de nouveaux angles d’attaque, proposer une tonalité singulière, une approche créative ou une façon bien à vous de le faire…

A vous de trouver la formule qui répond aux questions que vous publics se posent et qui flatte les valeurs de votre marque.

Vous pensez que le marketing de contenu ne sert qu’à attirer du trafic (et point)

Avoir des likes, des followers, de l’influence est le rêve de nombreux web entrepreneurs, créateurs de contenus et grandes marques.

Mais attention, il y a une différence (et elle est de taille !) entre ce qui brille et ce qui marche.

Si votre contenu attire 3 millions de visiteurs par jour mais que votre taux de conversion est aussi plat qu’une limande sans sel alors vous attirez bien du trafic oui, mais du trafic non qualifié.

Votre volume de visiteurs rayonne, certes. Mais votre chiffre d’affaire, lui, est en berne.

Il est alors probable que vous voyiez le marketing de contenu comme une simple stratégie d’optimisation SEO.

Alors qu’en réalité il peut être bien plus que cela. A condition comme vu plus haut de faire rimer stratégie d’acquisition, stratégie de conversation et stratégie de fidélisation.

Il ne s’agit pas de convaincre Google. Mais bien de convaincre vos utilisateurs et Google.

C’est là qu’entrent en jeu les compétences de la persuasion subtile par les mots, l’ergonomie et le graphisme.

J’ai nommé le copywriting et les discipline de l’UX (UX design, UX writing, etc.).

La pérennité de votre activité n’est pas importante à vos yeux

Si vous êtes convaincu que la faucheuse viendra vous chercher demain matin à 06h43 (un astrologue indien vous l’a prédit quand vous aviez 10 ans).

Si vous avez d’autres sources de revenus importantes qui vous suffisent à couvrir vos dépenses pendant minimum 437 ans (rentes, locations d’appartements, gain du loto).

Si vous êtes minimaliste, décroissant voire frugaliste et qu’une vie modeste vous convient parfaitement.

Alors, peut-être pouvez-vous vous passer du marketing de contenu ?

Dans le cas contraire, le marketing de contenu n’est pas seulement une option mais un actif de votre entreprise indispensable à sa croissance. Besoin d’un accompagnement ? Parlons-en.

Share this article