Copywriter digital : pourquoi est-il VITAL pour accélérer votre activité ?

Si vous vous intéressez au growth-hacking (les techniques d’accélération de croissance des entreprises), le terme de copywriter digital ou « digital copywriter » (with american accent) ne vous a certainement pas échappé.

Si vous ne savez pas encore de quoi il s’agit, considérez le fait d’avoir atterri sur cette page comme une aubaine.

Vous êtes une TPME, une startup ou un porteur de projet digital et vous voulez percer les secrets des entrepreneurs à succès ?

L’agence de création de contenu Lilivox vous dévoile dans cet article les effets prodigués par ce spécialiste de la rédaction web persuasive sur votre activité.

14 raisons de l’adopter sans tarder… au risque de ne plus pouvoir vous en passer.

1/ Un concepteur-rédacteur pour retenir vos prospects sur votre site (et plus si affinités)

Un lecteur qui arrive sur votre site web, vos réseaux sociaux ou votre plateforme est comme un prospect désireux d’acheter un bien immobilier lorsqu’il visite une maison.

En une fraction de secondes (4 secondes pour être précise), il sait instantanément si ce bien (ou si votre offre) lui correspond ou non.

Le ton de votre landing page, le design de votre interface et la clarté de votre proposition de valeur (ou de votre body copy) sont à votre site ce que l’ambiance, la hauteur sous-plafond ou l’exposition sont à un appartement… Ils forment un tout qui entre en résonance (ou non) avec ses aspirations.

Le prospect est séduit ? Il s’y voit déjà, se projette, imagine la déco du salon et visualise le bonheur entre quatre murs. C’est le fameux coup de cœur façon Stéphane Plaza. La compatibilité émotionnelle est totale.

Sur votre interface digitale, le topo est le même. L’utilisateur, séduit par votre univers textuel et graphique, navigue à travers votre parcours de conversion et imagine (peut-être) déjà ce que vos produits ou vos services vont lui permettre d’accomplir.

A ce stade, il y de grandes chances pour que le client poursuive sa navigation, ou mieux, qu’il la dirige vers le bouton d’appel à l’action (= call-to-action).

Et qu’est-ce qui l’incite d’après-vous à aller plus loin ou (récompense suprême) à passer à l’action ?

Certainement pas la promesse nébuleuse affichée sur le titre de votre page d’accueil. Et encore moins ces gros pavés de textes dénués de cohérence et d’intérêt pour vos audiences cibles.

Non, ce qui influence la décision de vos lecteurs à rester sur vos pages web (ou pas) sont (d’abord !) les mots que vous utilisez.

Ceux-là même que le copywriter digital a rédigé pour vous.

2/ Un copywriter digital pour diminuer votre taux de rebond

La proposition de valeur rédigée par votre copywriter digital a touché vos lecteurs ?

Bingo ! L’appât fonctionne et vos prospects s’attardent maintenant sur votre site internet, naviguant frénétiquement d’une page à l’autre.

Conséquence directe de cette balade digitale prolongée ? La courbe de votre bounce rate rase maintenant le sol de vos rapports Google Analytics… Tandis que celle du temps moyen passé sur vos pages augmente.

Alors certes, une diminution de 20% ou 30% de votre taux de rebond ne signifie pas une hausse des ventes de 20% à 30% de vos produits et services.

Mais attendez, ce n’est pas fini.

3/ Un SEO copywriter pour gagner en visibilité sur le web

Maintenant que vos lecteurs passent plus de temps sur vos pages et que votre taux de rebond a diminué, le dieu du SEO (alias Google), brusquement tiré de sa somnolence, s’éveille !

Il analyse alors joyeusement les statistiques de fréquentation en hausse de votre site et en déduit que ce que vous éditez est digne d’intérêt.

Et que se passe-t-il  lorsque Google juge un site web pertinent ?

Il le fait remonter en haut des SERPs (traduction : en haut des pages de résultats des moteurs de recherche).

Simple question de logique d’algorithmes.

Résultat ? Vous émergez de la jungle labyrinthique du web et augmentez vos chances d’être trouvé par vos publics cibles.

4/ Un copywriter digital pour attirer des prospects à vous

Au moment précis où vous apparaissez en bonne place dans le classement des recherches organiques de Google vous réalisez que votre site peut faire bien plus que simplement vous représenter.

Il peut réaliser une partie du travail de prospection et faire le boulot d’une équipe commerciale pour vous.

Que dis-je ? Votre site internet peut devenir ce que tout site d’entreprise, de startup ou de marque devrait devrait être : son meilleur commercial.

Car ô miracle, vous n’avez plus besoin de chercher vos clients. La visibilité de vos pages dans les résultats de recherche vous permet de les ramener à vous sans efforts.

Mais attention, pour attirer des clients vers vos contenus, votre copywriter digital ne doit pas seulement parler le langage de la persuasion rédactionnelle. Il doit aussi être en mesure de converser avec les robots crawlers de Google.

Et pour cause, si votre magicien des mots n’est pas fluent en SEO (traduction = s’il n’est familier avec les techniques de rédaction web SEO), votre site pourrait ranker… mais dans le mauvais sens.

Il pourrait en d’autres termes dégringoler dans les méandres invisibles du web, là où vos clients potentiels n’ont aucune chance de vous trouver. Et ce, même si vous hurlez à la terre entière que vous ne saviez-pas.

(C’était pourtant pas faute de vous avoir prévenu.)

5/ Un e-copywriter pour générer plus de VENTES

Jusqu’à présent, nous l’avons vu, le copywriting digital vous permet de :

  • Attirer l’attention de vos prospects,
  • Diminuer votre taux de rebond,
  • Augmenter le temps passé sur vos pages,
  • Booster votre référencement naturel (SEO),
  • Améliorer votre force de frappe commerciale.

Alors tout ça c’est bien beau me diriez-vous. Mais ça ne change pas la couleur de votre compte en banque.

LA VENTE : voilà le mot magique !

Et il se trouve que la vente (avec un grand V s’il vous plaît) est justement l’objectif ultime de tout copywriter digital.

Mieux, elle est LA cible unique au cœur du viseur.

Le Saint Grâal digital à atteindre.

La raison d’être de votre souffleur de mots.

Grâce à ses recherches créatives poussées, ses analyses de buyer’s personas, ses études de benchmarking et ses travaux d’écriture web, votre écrivain-vendeur fait doucement monter la température de vos contenus à grands coups de punchlines, de titres accrocheurs et de mots subliminaux.

Résultats ? Vos textes web sont dosés avec justesse et précision pour impulser l’acte d’achat.

6/ Un expert de la rédaction persuasive pour déclencher des actions

Le concepteur-rédacteur digital (as we say in french…) n’écrit pas seulement pour vendre. Pas plus que les gens ne vont sur internet que pour acheter.

Comme vous et moi, les utilisateurs parcourent aussi le web pour s’informer, converser, s’éduquer, se former, s’améliorer, s’inspirer, se divertir, communiquer, resauter, travailler ou passer simplement le temps.

Voilà pourquoi les mots de votre copywriter, se glissent de façon subliminale dans chacune des grandes étapes de la vie digitale.

  • Pages de vente,
  • Headlines (= slogans ou accroches),
  • Baselines (= signature de marque),
  • E-mailings,
  • Articles de blog,
  • Scripts vidéo,
  • Infographies,
  • E-books,
  • Pages produits,
  • Publicités pour des plateformes (Google, Instagram, Facebook etc.),
  • Social content (= contenus réseaux sociaux).

Partout, ou la plume de votre rédacteur caméléon se pose, elle n’a qu’un objectif : pousser à l’action.

Et ce, de façon subtile, naturelle, presqu’intuitive.

Une vente, un abonnement, une inscription à la newsletter, un téléchargement de livre blanc ou un simple clic… Qu’importe l’action, pourvu qu’il y ait conversion. 

7/ Un spécialiste du copywriting pour sublimer votre image de marque

Votre site est plus qu’une simple vitrine. Il est votre représentant, votre ambassadeur et peut-être même, selon la nature de votre business, votre unique point de contact avec votre lectorat cible.

Autant de raisons de tout donner pour gagner en crédibilité, créer une identité éditoriale unique, fédérer une communauté et/ou démultiplier vos chances de transformer vos prospects en client.

Quelle valeur un texte aussi soporifique qu’un annuaire téléphonique peut bien apporter à votre entreprise ?

Quelle image un contenu rédactionnel aussi formel que des conditions générales de ventes révèle de vous ?

Quelle vision vos prospects ont d’un site qui est une pâle copie de celui du concurrent ?

Vous l’avez compris, en e-copywriting, les messages bullshit, autocentrés ou déjà vus ailleurs n’ont pas leur place. Car, c’est un fait, ils dégradent votre image, décrédibilisent votre business et sabotent vos efforts (et vos investissements) en termes de marketing digital.

A contrario, le contenu de qualité taillé en termes d’objectifs, de séduction et de transformation influence positivement l’image de votre entreprise.

Car votre communication rédactionnelle est, ne l’oubliez jamais, comme l’éloquence à l’oral : la voix de votre marque. Celle qui entre en résonance (ou non) dans l’esprit de votre lecteur et participe (ou non) à la croissance de votre entreprise. Selon que vous vous en donniez (ou non) les moyens.

8/ Un copywriter digital pour construire une relation durable avec vos clients

Vendre, c’est bien.

Mais la vente en one shot, c’est bien connu, ne permet pas de créer une activité prospère et durable.

C’est pourquoi le copywriter digital ne se contente pas seulement de vous aider à vendre vos produits et services avec ses mots.

Il pense au-delà, en termes de création de communautés, de fidélisation clients, de génération de leads et de flux de prospects en continu.

Il sait que votre audience n’aime pas (seulement) votre marque pour ce qu’elle offre mais aussi pour son univers.

Alors il crée ou s’approprie cet univers à travers la ligne éditoriale de votre marque pour gagner le cœur et la confiance de vos lecteurs au fil des contenus.

Comment ? En captant les envies, le langage, les peurs enfouis, les rêves cachés, les questionnements profonds et les freins psychologiques inconscients de vos audiences.

Et ceci avec un seul objectif : créer une connexion émotionnelle forte avec vos lecteurs pour pérenniser vos actions et ancrer le nom de votre entreprise dans les esprits.

9/ Un rédacteur web captivant pour vous démarquer de vos concurrents

Le terrain digital est, vous l’avez sans doute remarqué, de plus en plus compétitif.

Le contenu coule à flot et les publications déferlent non-stop, reléguant vos pages et vos publications dans les eaux du trop-plein (et du trop vu) virtuel.

Obtenir du trafic n’a jamais été aussi difficile.

Le secret pour sortir du lot ? Vous démarquer.

Car le cerveau humain est intuitivement attiré par ce qui est différent. Comme un drag-queen à l’assemblée nationale ou une vache pourpre* au milieu d’un troupeau de bovidés.

(Clin d’œil à l’excellent livre Purple Cow* du marketeur américain Seth Godin.).

L’idée ? Si vous n’avez pas l’envergure et la force de frappe des plus grands, misez sur du contenu à haute personnalité pour marquer la différence avec la concurrence.

Vous conviendrez bien-sûr que pour créer une identité digitale originale et unique, il vous faut un peu plus que du simple texte optimisé pour le SEO (référencement naturel) par un rédacteur low-cost.

Et c’est justement là, que votre copywriter digital (encore lui !) intervient, avec sa plume aiguisée pour le ton décalé, l’histoire captivante, le storytelling percutant et/ou le contenu différenciant.

10/ Un expert de la conception-rédaction pour optimiser votre parcours de navigation

Les mots ont une puissance illimitée (et attention, quand je dis ça, je pèse mes mots !).

Dans la vie de tous les jours, et vous le savez. Il y a les mots qui touchent, qui blessent, qui réconfortent, qui interpellent, qui libèrent, qui inspirent ou qui font simplement du bien.

Ces sons, porteurs d’images et de signification sont comme des armes à double tranchant, capables du meilleur comme du pire. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si on parle du « Pouvoir des mots ».

Si en psychologie humaine, on ne mesure l’impact des mots que de façon abstraite, sur votre site internet, il en va autrement.

La portée vibratoire des mots que vous utilisez est en effet analysée de façon précise et chirurgicale grâce à un panel d’outils et de tests d’utilisateurs pointus.

Et qu’est-ce qu’on constate lorsqu’on utilise assidument ces outils que sont Google Analytics ou l’A/B testing ?

Que ô miracle : un simple changement d’accroche, de titre, de libellé, de message d’erreur, de forme verbale ou de formulation a la capacité d’influencer le parcours client de vos visiteurs. Jusqu’à défrayer la chronique de vos statistiques de transformation.

Plusieurs expressions aux airs de buzzwords ont d’ailleurs été consacrées pour évoquer cette discipline à part entière de l’UX (acronyme anglais de User Experience ou l’expérience utilisateur).

On parle notamment d’UX writing, de rédaction UX, d’UX copywriting ou encore de SXO (entendez par là le SEO centré sur l’utilisateur). 

En réalité ? Il ne s’agit ni plus ni moins que de copywriting XS appliqué à votre interface digitale.

L’UX writer, l’UX copywriter, le copywriter créatif et le concepteur-rédacteur digital répondent à une seule et même problématique qui est : comment emmener vos lecteurs là ou vous voulez qu’ils aillent ?

11/ Un copywriter pro pour gagner du temps

Le copywriter digital passe sa vie à améliorer les sites de ses clients.

Chaque jour qui passe, il élabore des concepts, façonne des textes et rédige des microcopies qui visent l’excellence rédactionnelle, qualitative ou créative.

Mais ce n’est pas tout. S’il est vraiment consciencieux, le rédacteur professionnel ne se contente pas d’écrire de façon quotidienne.

Pour être au sommet de son art, il se forme de manière continue et approfondie (et pas seulement en regardant la série Mad Men après sa séance de sport hebdomadaire).  

Le bon copywriter freelance :

  • Connaît les mécanismes de l’influence et les déclencheurs psychologiques qui font passer vos prospects à l’action (biais cognitifs, formules d’écriture, neurosciences, techniques de copywriting, art de la persuasion, etc.).
  • A prêté sa plume aux plus grandes marques, agences de publicité, agences de communication ou agences de stratégie de contenu.
  • Possède une collection de réalisations à l’effet Wow dans son portfolio de rédaction.
  • Voue un culte démesuré aux génies de la persuasion et de la publicité créative (Claude Hopkins, Gary Halbert, David Ogilvy, Eugène Schwartz, Robert Cialdini, Rooser Reeves, George Lois, Bill Bernbach, etc.),
  • Aime à décrypter les success stories de l’histoire de la publicité et de la comm’ (annonces publicitaires, lettres de vente, e-mails, campagnes marketing, etc.)
  • Se passionne pour les enseignements des experts du marketing digital, de la création publicitaire ou de la communication (Neil Pattel, Seth Godin, Joe la Pompe, Stan Leloup, etc.)
  • Dompte (aussi et dans une moindre mesure) les leviers complémentaires du copywriting pour un site plus toujours plus persuasif (SEO, UX writing, content marketing, UX design, growth hacking, négociation, psychologie de la vente, etc.).
  • Possède un œil graphique et un sens de l’esthétique particulièrement aiguisé (raison pour laquelle le directeur artistique et le copywriter aiment tant à fusionner leurs idées créatives).

Et surtout. Oui, surtout. Il connaît vos personas marketing parfois mieux que vous-même et sait se mettre dans leur peau, agiter leurs problèmes et parler leur langage pour les mener à vos produits et services.

Inutile de vous dire qu’arriver à un tel niveau d’expertise prend du temps. Beaucoup de temps. Derrière l’apparente simplicité du métier se cache en effet une masse de données, d’analyses, de discussions et de réflexions qui donne le vertige.

Apprendre le copywriting ne peut de faire qu’à travers un long processus analytique, rédactionnel et expérimental .

Et le copywriter professionnel vous libère de cette corvée chronophage et contraignante que vous et/ou vos équipes gagnez pour vous consacrer pleinement sur votre cœur de métier.  

12/ Un copywriter digital pour ne plus vous prendre la tête

Un développeur freelance m’a un jour dit ceci « le contenu rédactionnel est ce qu’il y a de plus difficile dans la création d’un site ! ». Vous n’imaginez dans quel état de transe j’étais.

Parce-que oui : trouver LA headline parfaite, l’angle d’attaque inédit et les mots pour le dire ne s’improvise pas.

D’ailleurs si vous croyez (et c’est peut-être votre cas) que l’inspiration vient des nuages, de la pluie ou de l’Esprit divin, je suis vraiment navrée de déconstruire le mythe.

Mais non, le contenu copywrité ne tombe ni du ciel, ni du camion. Et, oui, la réalité est souvent moins glamour.

Vous l’ignorez peut-être, et pourtant, David Ogilvy, le fondateur du prestigieux groupe de publicité mondial pouvait passer 3 semaines sur un texte de 600 mots.

Car pour rédiger, calibrer et structurer des textes qui ciblent l’excellence, un copywriter se prend la tête sur ce qu’il dit, comment il le dit et pourquoi il le dit.

Bref, vous l’avez compris, en déléguant votre copywriting, vous ne gagnez pas seulement du temps (et de l’argent !) mais aussi de la tranquillité d’esprit.

Adieu le syndrome de la page blanche et les heures perdues à brainstormer sur la meilleure formule pour dire ce que vous avez à dire.

Adopter un rédacteur pro, c’est (aussi) renouer avec la sérénité !

13/ Un copywriter pour rentabiliser vos textes

Il est parfois tentant pour un entrepreneur de confier son contenu rédactionnel au stagiaire, à une entreprise offshore ou à un esclave du mot déniché sur une plateforme de rédaction web.

C’est que les tarifs sont si alléchants.

Seulement voilà, vous croyez faire une affaire en achetant vos textes au rabais… Et patatras.

Vous vous retrouvez avec des contenus aussi plats qu’une limande sans sel cuite à la vapeur et réalisez que tout le travail est à refaire.

C’est frustrant, ça prend du temps, et surtout : ça fait perdre de l’argent.

Mais c’est le prix à payer pour du contenu low cost. Et le résultat d’années d’errances et de dérives stratégiques autour de cette discipline trop longtemps sacrifiée que l’on appelle la rédaction web SEO.

Le temps on l’on produisait du contenu à la pelle pour appâter (et enfumer) les robots est bel et bien révolu. Et d’ailleurs même Google ne veut plus de ces contenus là !

Aujourd’hui, il ne s’agit plus de faire du remplissage mais bien générer du sens, de la pertinence, de l’utilité et de la rentabilité.

Sur le web, les réseaux sociaux, le print ou Youtube, les textes rédigés par votre copywriter professionnel vous appartiennent Ad vitam æternam et font le travail de persuasion et de séduction dans la durée.

2 ans, 3 ans, 5 ans, 10 ans après leur édition, les mots livrés par votre rédacteur continuent de travailler pour vous 7 jours /7, 24 heures /24, 365 jours par an.  

Selon l’investissement que vous lui allouez, votre contenu sera donc périssable ou rentable (et réutilisable) à l’infini.

14/ Un copywriter professionnel pour une activité plus durable sur le web

L’une des erreurs les plus fréquentes en matière de conception de site web est de négliger son contenu.

Pourquoi ? Parce-que le copywriting est encore un art méconnu ou jugé à tort inaccessible par de nombreux entrepreneurs.

Beaucoup pensent en effet à tort que l’écriture persuasive ou créative est l’apanage des plus grandes entreprises. Vous savez ? Celles qui disposent d’une croissance à plusieurs chiffres pour allouer les services d’une grande agence de publicité ou de communication.

Mais ce que beaucoup d’entrepreneurs ignorent, c’est que l’avènement du digital leur permet désormais eux aussi de tirer parti des bénéfices offerts par l’art et la science de persuader et de convaincre avec des mots.

Vous TPME, startups et e-entrepreneurs qui investissez sur le long terme, ne pouvez passer à côté du pouvoir de séduction et de transformation de vos textes. Mieux, vous pouvez, dès maintenant, booster durablement votre activité en déléguant vos contenus.

Lilivox vous propose mieux qu’un copywriter digital : une agence de copywriting à taille humaine pour séduire, engager et vendre par la simple force des mots. En quête de LA plume rare pour vous accompagner ? Parlons-en.

Share this article