Comment trouver LE bon copywriter digital ? 18 signes qui ne trompent pas

Comme il y a le bon et le mauvais chasseur, il y a le bon copywriter et le mauvais. Celui qui écrit sa copie. Et celui qui écrit sa copie, mais…

Avant de choisir le vôtre, assurez-vous que votre expert de la rédaction web persuasive possède toutes les compétences pour emmener votre activité vers les sommets.

Check-list de 18 signes qui prouvent que vous l’avez (enfin !) trouvé. 

Le bon copywriter possède un portfolio (et il en jette !)

La moindre des choses me direz-vous.

Et pourtant, votre copywriter peut se cacher derrière de soi-disant clients confidentiels ou n’avoir qu’une seule et unique réalisation à son actif : lui-même.

Si tel est le cas, demandez-vous s’il sera en mesure de développer un ton, une voix et un style propre à votre ligne éditoriale et/ou à votre marque.

Le portfolio de réalisations et, dans une moindre mesure, le site du rédacteur (ou transparaît sa griffe) sont encore la meilleure façon d’éviter les erreurs de castings.

Clients grands comptes, agences, PME, TPE ou communication personnelle : l’expérience de votre copywriter parle d’elle-même.

C’est un fin psychologue

Sa principale qualité est l’empathie.

Celle qui lui permet de se mettre à la place de vos prospects, de comprendre leurs doutes, de décrypter leurs envies, d’anticiper leurs questions, de deviner leurs pensées.

C’est à partir de ses analyses que le bon copywriter travaille vos textes.

Son sens de l’écoute et son intérêt prononcé pour la psychologie de la vente fait qu’il connaît votre cible comme l’avocat connaît le droit ou le médecin le corps humain.

C’est d’ailleurs son secret le mieux gardé pour entrer en résonance avec vos publics.

Le bon copywriter est perfectionniste

On reconnaît le bon copywriter à son goût du détail, à son obsession de la réflexion et à son sens de la formule.

Ne dit-on pas d’ailleurs que les meilleurs copywriters sont les meilleurs REcopywriters… Ceux-qui peaufinent leur textes jusqu’à atteindre la perfection ultime.

Oui, le bon copywriter est légèrement maniaque sur les bords.

A l’image d’un orfèvre en quête perpétuelle d’idéal, il aime peaufiner ses idées pour pousser votre marque vers le meilleur d’elle-même.

Il ne prétend pas écrire des textes en 1 heure montre en main

Il ne le fait pas car il sait que les textes rédigés en 1h (ou 2 ou 3) ne sont pas ceux qui ont atteint leur plein pouvoir persuasif.

D’après vous, pourquoi le concepteur-rédacteur publicitaire David Ogilvy planchait 3 semaines sur une copie de 600 mots ?

Et pourquoi le copywriter Gène Schwartz en faisait autant sur les 5 premières lignes de ses lettres de vente ?

Parce qu’en copywriting, la phase d’écriture n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Celle qui dissimule une multitude de tâches préliminaires qui s’amoncellent en profondeur.

Analyse des personas, étude du produit, brainstorming et recherches créatives sont autant d’astreintes indispensables à l’émergence de l’idée et de la formulation.

Et autant de bonnes raisons, de ne pas confier votre communication à un rédacteur qui prétend écrire des pages de vente en moins de 2 heures montre en main.

Le bon copywriter comprend précisément quels sont vos besoins et vos objectifs

Pas la peine de développer un brief épais comme un annuaire téléphonique pour impliquer votre copywriter au cœur de votre problématique, de vos enjeux et de vos attentes.

Quelques échanges et une brève analyse de votre site et de votre environnement digital lui suffisent à intégrer votre fonctionnement, votre culture d’entreprise et votre mode de pensée.

Sa faculté à discerner vos forces, vos faiblesses et vos potentiels en fait un allié en or pour votre entreprise.

Bye bye les erreurs d’incompréhension, les tergiversations inutiles et les prises de têtes avec vos collaborateurs.

Il vous aide à parvenir à vos résultats

Il ne s’agit pas seulement d’écrire mais de vous aider à grandir.

Au fil des contenus marketing et des titres accrocheurs, il vous aide à révéler le plein potentiel de votre activité.

Que vous souhaitiez doper le pouvoir persuasif de vos textes, renforcer votre image de marque ou booster vos résultats, il vous y emmène, sans détour, ni déroute.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, vous ne gagnez pas seulement du contenu prêt à séduire et à convaincre mais aussi du temps, de l’énergie, de la sérénité.

Le bon copywriter ne vend pas de pilules magiques

Augmenter votre taux de conversion de 76 %, multiplier vos ventes par 32, passer en 1ère position sur Google, faire exploser votre chiffre d’affaire sans rien faire…

Certes la promesse est alléchante.

Mais honnêtement, vous y croyez-vous ?

Le bon copywriter comme le bon publicitaire n’est pas un marchand de rêves (et encore moins un marchand de tapis).

Il connaît naturellement le pouvoir de son art et les retombées de ses actions en termes de résultats.

Il a d’ailleurs lui-même positionné un nombre incalculable d’articles dans le top 5 de Google et fait bondir les résultats de nombreux boutons d’appels à l’action.     

Mais il sait qu’une communication efficace et durable ne naît pas d’une recette rédactionnelle miracle.

Elle est au contraire une combinaison de composantes dosées avec justesse et précision dont les mots sont la matière première fondamentale.

Si votre positionnement, votre stratégie, votre ciblage ou l’identité de votre marque ne sont pas cohérents, aucun concepteur-rédacteur ne pourra vous sauver.

Raison pour laquelle le bon copywriter n’use pas de stratagèmes too much fatals à son image (et à la vôtre) mais manie au contraire l’hypnose textuelle en toute subtilité.

C’est un créatif

Le bon copywriter n’est pas seulement un artiste du verbe. Il est aussi un chasseur d’idées, en quête perpétuelle de concepts innovants et différenciants.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard, si dans le domaine de la publicité on parle de concepteur-rédacteur (ou rédacteur publicitaire).

Pour saupoudrer vos textes de singularité et pousser votre marque vers le meilleur d’elle-même, sa créativité est en ébullition permanente.

Le bon copywriter est force de proposition

Le bon copywriter n’est pas un simple exécutant. C’est au contraire ce conseiller dévoué, qui alimente votre réflexion et vous suggère ses meilleures préconisations.

Son expertise pointue du copywriting et la pluralité des missions sur lesquelles il travaille apporte un regard nouveau à votre entreprise.

Parfois, il vous ouvre les yeux sur une problématique vous échappe.

Parfois, il vous emmène dans une direction que vous n’attendiez pas.

Souvent, son talent vous surprend.

Quel que soit l’objet de ses recommandations, l’objectif est toujours le même : rendre votre marque plus désirable, cliquable et consommable.

Vous pouvez compter sur lui dans la durée

Le bon copywriter est plus qu’un simple prestataire de services.

C’est un complice sur qui vous pouvez vous appuyer dans la durée pour vous accompagner sur la voie du succès.

Il ne travaille pas pour vous, mais avec vous.

Il ne produit pas vos contenus mais écrit comme s’il s’agissait des textes de sa propre entreprise.

Ce n’est pas un « sous-traitant » mais votre partenaire de confiance.

Le bon copywriter est une plume caméléon

S’il a, à l’instar de tout créatif, son style bien à lui, le bon copywriter sait parler le langage de votre marque et de vos clients.

Sa versatilité verbale lui permet de se fondre dans votre ligne éditoriale et/ou de l’inventer pour vous.

Le ton peut être tour à tour professionnel, décalé, disruptif, informatif, voire même humoristique.

Serait-il schizophrène ?

Non. Mais sa plume, elle l’est assez pour affirmer l’identité et la personnalité de votre marque.

Il est SEO friendly

Qu’il l’aime ou qu’il le déteste, le bon copywriter dompte les techniques de SEO (=référencement naturel). Et pas qu’un peu.

SEO on page, maillage interne, pillar-cluster, accroche optimisée et cocons sémantiques sont des thèmes qui lui sont familiers.

De même que Google Search Console et Yoast SEO comptent parmi ses outils préférés.

Car c’est un fait, si vous voulez séduire et convertir grâce au copywriting, encore faut-il que vous ayez des lecteurs à séduire et à convertir. C’est justement le rôle du SEO : faire venir des prospects à vous.

En associant écriture persuasive et SEO, votre rédacteur vous aide à tirer le maximum du potentiel de votre site web.

Le bon copywriter a un sens de l’esthétique poussé

Il n’est ni graphiste, ni webdesigner, et pourtant, le bon copywriter possède un œil graphique particulièrement aiguisé.

Raison pour laquelle il aime tant à collaborer avec les directeurs artistiques, les UX designers, les web designers et les directeurs de création.

Il sait que la réussite d’un projet naît de la rencontre des mots et de l’image.

Et parce-que l’un ne va pas sans l’autre, il porte un regard critique et constructif sur le rendu visuel, le choix de la mise en page ou des polices de caractère.

C’est chez lui un réflexe naturel, presque instinctif.

Car son cerveau ne voit pas seulement les mots. Il voit un tout.

Il ne propose pas de tarification au mot

0,5 centimes d’€ / mot.

0,8 centimes d’€ / mot.

Accroche à 5 € pièce.

A votre bon cœur mesdames et messieurs.

Vous auriez pas une p’tite pièce ?

Ne vous laissez pas abuser par les tarifs de l’ubérisation (et de la paupérisation) textuelle.

Il en va non seulement de la survie de votre rédacteur mais aussi (et surtout) de celle de votre entreprise !

Le bon copywriter freelance sait que la longueur d’un texte importe peu et que seule compte l’efficacité du message. Laquelle ne s’obtient qu’après un long processus de réflexion, d’amélioration, de révision et d’amputation de vos écrits. 

Raison pour laquelle il ne facture ni au mot, ni au kilo (et encore moins en pièces jaunes).

Ni de copywriting low cost

Le bon copywriter connaît la valeur de son travail et la plus-value qu’il apporte à ses clients.

Il sait, comme quiconque d’un peu censé, que la qualité a un prix. Qu’une entreprise qui se nourrit de contenus low cost, a une image low cost. Et qu’un contenu vaut ce qu’il vaut, ni plus ni moins.

Raison pour laquelle vous ne le trouverez pas sur les plateformes de rédaction discount de type 5euros.com.

Le bon copywriter est transparent

Exit les tarifs obscurs, les propositions commerciales illisibles et les devis incompréhensibles.

Le bon copywriter joue la carte de la précision et de la transparence.

Prix, conditions de vente, méthodologie, process, délais de réalisation, schémas d’intervention et modalités de paiement… Tout est pensé, calibré et détaillé pour vous éviter tubes d’aspirine et mauvaises surprises.  

Il livre ses copies dans les temps

Gâteau sous la cerise, le bon copywriter honore ses engagements. 

Parce qu’il sait qu’il en va de votre crédibilité, de votre image et de votre prospérité, il fixe ses délais et il s’y tient. Point.

Mais (parce qu’il y a toujours un mais) il est souvent débordé

Pas le temps.

Pas dispo.

Déjà pris.

Débordé(e).

En mission.

Charrette.

Overbooké(e).

Pas avant 20 jours.

Ce sont des mots que vous entendrez chez les meilleurs copywriters

Et pour cause, leurs obligations envers leurs différents clients font que leurs carnets de commande sont souvent bien remplis.

Cependant avec un peu de chance, vous pourrez réserver leurs services en convenant à l’avance d’un planning de mission.  

Si cette description est en tout point fidèle à la plume rare que vous cherchez, réservez votre place sans attendre.

Share this article